Ode à la tarte aux pralines !

Publié le par émilie


Mymy est détentrice d'un secret.... celui de la réussite de la tarte aux pralines !


Devant nos éloges, à chaque fois elle répondait "mais ce n'est rien, c'est très facile à faire !!!". Et proposait de nous passer la recette....

Finalement Gwéna et moi, on a décidés d'accepter.... Plusieurs essais plus tard, le constat était clair : mymy sait un truc de plus que nous, qui n'est pas écrit dans la recette....





Consternation !

Mymy, étonnée, et morte de rire, se décide à intervenir : nous en ferons une ensemble, et voilà tout !

Nous voilà en plein préparatif.... comment ? pour faire la pate sablée, il faut un robot ? mais moi, je fais ça avec mes mimines.... Mymy va et revient de chez elle avec son robot flambant neuf pour me montrer comment c'est bien avec un robot !
On se bat un peu pour faire fonctionner le robot....
Et évidemment la pate est pas comme d'habitude (ben tiens !)

Bon, on la met quand à préchauffer, 15 minutes.....
Au bout des 15 minutes... l'air dépité de mymy m'annonce que cela ne se passe pas comme prévu.... la pate ne ressemble pas du tout à ce qu'elle attendait....

Résolues à aller jusqu'au bout, nous mettons le mélange quand même, à savoir pralines concassées + crème fraîche semi liquide. et on remet le tout au four pour les 35 minutes réglementaires.

Résultat des courses : mymy est vexée... mais annonce la sentence : c'est mon four le problème !

Un mois plus tard : réunion du mercredi... des fois le mercredi, on se réunit entre nanas de pompiers...
On pourrait s'appeler les FAP, tiens ! par rappport aux femmes aux foyers qui se surnomment les FAF....
Ben oui, quoi ?!! Femmes Aux Pompiers, ça tombe sous le sens !!!

Bref, revenons à la tarte aux pralines.
J'ai acheté de la pate sablée toute faite (tant qu'à la rater, autant s'investir un peu moins !), et j'ai un pot de crème fraiche épaisse que m'a laissé Gwéna lors d'une précédente visite (et, non, je vous dirais pas pourquoi !).

Céline, puis Anne sont déjà là...  On attend Gwéna, retenue chez elle pour cause de sieste de Line (ouais, ouais...)...
Du coup, je décidé de préparer un peu à l'avance... et mets la pate en préchauffage...

Je cherche sur mon four maudit... et décidé de tenter la cuisson "ventilation patissière" à 175°....

Puis Gwéna tardant toujours à venir, je laisse les deux tartes refroidirent....

Gwéna arrive, avec Alexis et une Line effectivement encore toute endormie (mère indigne !)... Le mélange est prêt, on étale sur la pate, et hop, au four, pour la fin.

35 minutes plus tard, c'est l'euphorie : ça a enfin marché !!!!
La preuve en images :

07--5-.JPG





















Finalement, il fallait juste trouver la bonne température sur le four (non mais !) laisser reposer la pate après le préchauffage, et passer de la crème fraîche semi épaisse à la crème épaisse ! Ouf, l'honneur est sauf... et les copines ravies !

07--7-.JPG














Publié dans Recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article