la rentrée

Publié le par émilie



Bon, alors, nous la rentrée, c'était la semaine dernière, qu'on se le dise.

Je trouve ça un peu curieux de commencer par une fin de mois, mais bon, ici, c'est comme ça, et en plus de cette bizarrerie, mes petits chéris iront à l'école un mercredi matin par mois, et de temps en temps, pour alexandre, du moins, ce sera toute la journée du mercredi (il me semble que ce sera ainsi deux fois dans l'année !).

L'année dernière, il n'y avait pas de mercredi du tout, mais on nous a demandé de bien vouloir dire ce qu'on en pensait, parce que pour harmoniser les vacances du primaire avec celles du secondaire, il fallait choisir entre le mercredi ou le samedi. A tout prendre, je contente qu'on s'en tire avec le mercredi, mais je voyais pas cela aussi bancale que ça, tout de même....
Bref, fi de mes considérations sur l'école et son organisation.... suite de mon petit reportage....

Donc, la rentrée, ce fut le 27 août, et alexandre se mettait une pression folle déjà 5 jours avant... je suis estomaquée de voir à quel point nos petits bouts peuvent être anxieux comme ça. j'ai eu beau essayer de le raisonner, rien à faire : il ne voulait pas aller à l'école, n'arrivait pas à s'endormir le soir, ect... Mais là encore, surprise, ce n'est pas lui qui a été le plus pertubé !

Cordélia, ma petite puce, dont c'était la première rentrée, "souffrait" de stress en silence, et ne pouvait sans doute pas mettre de mots sur ce trouble, m'a fait de belles poussées de fièvre.... dès le dimanche matin 6h00.... homéopathie mon amie, heureusement l'ipéca lui convient bien... mais bon, elle a été amorphe toute la journée, à vomi à deux reprises, dont une copieusement sur moi... un vrai plaisir !

D'autant que je m'étais prévue un joyeux programme : pour l'occasion, j'avais proposé à ma mamie (oui, j'y tiens, c'est la mienne, pas celle de mes enfants, ni celle de l'Homme, c'est la mienne à moi !), de venir vivre avec nous la première semaine d'école de ses arrières petits enfants (allez, je mets des S partout, c'est plus gai !)




Donc, me voilà partie dans Lyon, armée du gps, le dimanche, fin de matinée, ma pitchoune patraque, et mon grand en copilote, pour aller chercher ma mamie, à la gare de la part dieu.
Pour ajouter un brin d'aventure à la veille de la rentrée !
Nous sommes arrivés en retard, ma mamie attendait patiemment sur le quai... Puis sommes repartis, à l' aveuglette, vu que le gps avait décidé de rester bloqué (histoire, sans doute, de me faire savoir qui c'est le maître dans la voiture ?!)... Donc, j'ai cherché les panneaux autoroute paris, et mis une petite heure pour rentrer à ma maison, avec Mlle cordélia, brûlante de fièvre....

Bref, quelques heures plus tard, elle me vomissait de dessus, alors que nous sortions du bain.... et pour dormir, elle décida que vraiment, elle ne serait bien que dans mes bras...

Au moins, ça m'a permis de relativisé les marques d'inquiétude d'alexandre... finalement, il est pas trop pertubant, mon fils, par rapport à sa soeur, non ?!

Lundi, 7 heures. tatatatammmmm !!!!

Cordélia n'a plus de fièvre depuis 4 heures du matin, yes !
Alexandre se réveille comme une fleur, et semble impatient d'en découdre, yes !

Nous déjeunons joyeusement, avec mamie. Marc après un dernier baiser, part pour son travail, et nous partons, mamie et moi, bras dessous, bras dessus, alexandre poussant la poussette de cordélia, à 5 mètres devant, dans son impatience de revoir ses copains....

DSCF0013-copie-3.JPG




































Une fois devant l'école, alexandre se retourne pour nous dire au revoir... et s'étonne quand je lui dit "mais, non, il faut que je vois dans quelle classe tu es, et nous allons t'accompagner"....

Nous identifions sa maîtresse, rencontrons quelques parents, et sommes devant sa classe, rencontrons sa maîtresse... il est déjà parmi ses camarades de classe, pour la plupart, les mêmes que l'année précédente... il nous oublie, tout à sa joie....

Et d'un !



Pour cordélia, ce fut plus tard....

DSCF0004-copie-1.JPG
















Car sa classe avait été divisée en 4 groupes pour permettre une adaptation plus facile. Elle commençait donc, lundi, mais à 10h00.
Nous sommes arrivées toutes trois, elle sur son vélo... elle était contente, mais pas rassurée de voir d'autres enfants pleurer. Aussi je lui ai proposé de l'accompagner dans la classe, en lui précisant que je ne resterais pas. Nous avons été donc voir les poissons rouges (quelle bonne idée !), et nous sommes dis au revoir devant l'aquarium.

A 11h20, elle était très contente de me retrouver, nous gratifant d'un bisou, ma mamie et moi, pour nous le prouver. Et depuis, cela va sans dire, elle ne fait plus de fièvre.

Alexandre nous a fait le coup de l'oubli de devoirs à faire, dès le lendemain....  Mais cette semaine, tout est rentré dans l'ordre, il a repris le rythme. et nous avons commençé l'argent de poche... sous forme de récompense en fonction des notes... je crains le pire pour mon portefeuille, la première semaine nous a déjà coûté 6 euros 70 cts.



DSCF0021-copie-1.JPG








Quant à cordélia, elle est ravit, et parle de plus en plus distinctement, chaque jour qui passe....

Publié dans La famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article