octobre 2006

Publié le par émilie



Même si c'est moins douloureux...

Il n'empêche, que je ne peux que contempler ses deux photos, en me disant... "si j'avais su...."


Parce qu'il y a un an. Il était là.


Régulièrement, le dimanche midi, il venait manger avec nous.


Vladys était sous "surveillance", interdit de jardin à l'arrière de la maison, pour cause de gazon tout beau de marc.
Et quand nous rentrions à la maison (il faisait moins froid que cette année, mais tout de même frais), il restait dans le couloir, à surveiller les moindres faits et gestes de son maitre adoré.


Je ne savais pas qu'il avait (ou allait ? je ne sais plus ?) rencontré Florence. Je ne savais pas que j'allais le perdre.
Je ne savais pas qu'il me manquerait tant, que je repasserais inlassablement les images, avec ou sans le son, de nos instants ensemble... pour être encore un peu avec lui.


Je ne savais pas que j'allais me lier avec d'autres personnes, par amour de lui.
Je ne savais pas qu'il me ferait grandir ainsi, qu'il me propulserait littéralement dans le corps d'une autre personne que celle que j'étais alors.....  en même pas une année, tant de choses ont changées.

oct-06--3-.JPG

























oct-06--8-.JPG























Publié dans La famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article