un hommage....et pas n'importe lequel !

Publié le par émilie


Bon, je pense que tout le monde a compris que j'appréciais certaines personnes de ma famille... et certaines de la famille de marc.

Je pense à quelqu'un en particulier, quelqu'un pour qui j'ai crée une catégorie, que j'ai appelé "les promenades de Pierrot".

On a tous nos disparus... et certaines périodes nous ramènent plus à eux, des fois.... 

Il y a pour moi les dates qui me ramènent à Raynald, celles ou je pensent à nathalie (stouvenel, pour ne pas la nommer), et stéphan (raynal de son nom de famille).

Pour Pierre, il y avait un anniversaire qu'il voulait "célébrer", celui d'un homme que je n'ai pas connu ; chose que j'ai toujours regretté.... d'autant plus que nous aurions tellement voulu, marc et moi, qu'il soit la personne qui célèbre notre mariage religieux... mais voilà, nous sommes revenus trop tard.

Les mots de Pierre :

Salut à vous tous ,que j’aime ...
 
28 novembre 1910, c’est la date de naissance de  Georges Gillier, notre Papa ou  Papounet comme l’appelaient mes garçons Olivier, Marc, Yann et Yves.
 
28 novembre 1910  à  aujourd’hui  ça fait : 97 ans . C’est l’âge qu’il aurait, s’il était resté avec nous ici bas,et si seulement il était resté avec nous. Il est vrai que cela fait déjà 9 ans qu’il est parti, et je reconnais, que malgré ces années qui passent si vite, il est toujours là, au milieu de nous, toujours près de chacun de nous et nous suit partout.
 
Pour moi c’était ma référence, mon modèle, mon appui, mon conseil, mon admiration. Ce  2 février 1998, quand il nous a passé le relais, je me suis senti, tout d’un coup, abandonné, lâché en pleine course, et pourtant il avait accompli sa mission  et quelle mission !
 
 Il a su nous enseigner la Droiture, l’Honnêteté, le Courage, l’Amour du prochain et l’Amour du travail bien fait. D’ailleurs sa devise s’inscrit devant mes yeux, tous les jours, à chacun de mes gestes et cela depuis toujours, elle  s’écrit comme cela :  
‘’ Chaque chose qui mérite d’être faite, mérite d’être bien faite ‘’. et ça le reflète complètement. Et cette devise qui est devenue aussi la mienne, parce que ce genre de truc c’est contagieux, j’ai plaisir à dire que j’ai passé le virus, le flambeau, c’est plus beau, à mes garçons, lesquels sont de la même trempe … ! Eux aussi, aiment ce qui est bien fait, et pour moi, c’est une sacrée satisfaction que de leur avoir transmis ce qui était entr’autres, une des valeurs de Papa .
 
Et bien mon cher Papa, je ne peux m’empêcher de te souhaiter avec joie ce jour d’anniversaire qui est le tien aujourd’hui. et je suis certain qu’il en est de même dans toute la famille.
 
J’embrasse chacun de vous bien affectueusement, sans oublier mes si gentilles ‘’Belle fille ‘’, Emilie, Gaëlle, Debby et Victoria, tous mes petits enfants, à savoir : Nicolas et Mélissa, Alexandre et Cordélia, Loïc et Calvin et enfin Tanya et il va sans dire à chacun et chacune de vous, à qui j’adresse ce petit message nostalgique de mon Pater.
 
Pierrot, Pierre, Papy Pierre, ou même le Pater ... ( c’est comme vous voulez, vous choisissez celui qui vous convient le mieux).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article